Les premières fois

Aaaah … les premières fois. Sourire en coin. Non mais pas que CETTE première fois. Tout de suite vous pensez déshabillé. La vie est constituée d’une quantité innombrables de premières fois qu’on ne peut mettre toutes sur un pied d’égalité. Il y a des premières fois fondatrices, des premières fois importantes, des premières fois quotidiennes, des premières fois oubliées. Mais aucune première fois ne peut être qualifiée d’ordinaire ou banale. La première fois marquera à jamais une expérience ou une personne. Vous vous rappelez sans doute du moment où vous avez rencontré votre meilleur ami. Ou pas … enfin moi, perso, je me rappelle jusqu’au 3e verre de cette première fois … anyway … on est amies pour la vie. Et plus, vu l’affinité. Ou bien la fois où vous avez mangé quelque chose de vraiment très inhabituel … quelque chose qui vous regardait p.ex. Comme cette première fois où vous avez pris les transports en commun dans un pays étranger. Là, c’était particulièrement spécial … parce que pendant les 3 arrêts qui séparaient Jenesaisoù de Oùsuisje vous aviez VRAIMENT la certitude que tout le bus vous regardait et que chacun de ses passagers SAVAIT que vous vous ne saviez pas. Non mais comme si composter un ticket ne pouvait pas être pareil dans tous les pays du monde #exoliquezmoipourquoi. Mais je crois bien que pour une majorité d’entre nous, l’angoisse de la première fois est née le premier jour de notre toute première année à l’école. Le début de tout un ensemble de choses complètement unheard of jusqu’à lors. Des gens, plein de gens. Des règles, plein de règles. Des chiffres, plein de chiffres. Et puis pleeeeeein de garçons. Heehheheheh. Mais passons. Cette première fois où toute chose scrutée vous scrute, impitoyable … et vous ne savez sur quel pied danser. Le moment où tout un ensemble de sensations très contradictoires semblent pas antinomiques. Et cette danse se reproduit avec constance à toutes les premières journées de toutes les expériences de votre vie : école, open space ou new club do yoga, vous blêmissez à l’idée de rater votre entrée, votre chaise ou votre pause déj. Une fois la première fois passée, un joyeux soulagement s’abat sur vous … doublé d’une légère mélancolie … le regret de cette première fois à jamais perdue. Et l’anticipation craintive réapparaît très vite. Et vous, c’était quand la dernière fois que vous avez vécu quelque chose pour la première fois ?

Advertisements
This entry was published on February 9, 2014 at 11:04 pm. It’s filed under pensées and tagged , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

One thought on “Les premières fois

  1. Hadrien on said:

    J’ai hate d’aller a Cracovie !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: