Mondanités part 1.

La mondanité est un art complexe. Funambule de la relation humaine, elle se pratique sans filet, sans seconde chance, sans regret. Les mondanités se pratiquent quand tout autre forme de sociabilité est impossible et le mépris inenvisageable. Les mondanités aiment les endroits peuplés de personnes accidentelles, les espaces surchauffés et la boisson régulière. Elles profitent du hasard et fuient le DD. Les mondanités se suffisent à elles mêmes et s’organisent selon un cycle régulier mais néanmoins aléatoire. Chaque mondanité a sa temporalité et son intensité, son cast et son outcast. Si le sujet peut varier en fonction de la saison, toute mondanité se ressemble en trois points : organisation sociale en strates, développement linéaire et mouvements pendulaires. Explicitation. 1. Les strates : le mondain aguerri reconnaîtra immédiatement : le meneur (brillant, bruyant, brouillon), le(s) suiveur(s) (ébahis, attendris, hihihi), la force d’opposition (pas d’accord, pas raccord, pas encore), l’élément décoratif (soit, cela nous suffira) et l’outcast (“this shall not last”). 2. Développement linéaire : phase d’observation, phase d’introduction, phase d’alcoolisation, phase de regroupement, phase de rapatriement. 3. Mouvements pendulaires : come,shake, smile, nod, blink, lift, drink, smile, tilt, swirl and go. Les mondanités sont versatiles. Elles se disent routinières mais se nourrissent de l’inattendu, se délectent du faux pas, s’épanouissent dans le scandale. Le ridicule ne tue pas ? C’est ce que disent ceux qui n’ont aucun respect de la vie sociale. Vous, vous l’avez. Vous avez bien intégré les strates, l’accord people-tenue, l’aller-venue, le spasme musculaire, le hochement du sourcil suggestif mais non vulgaire. Vous connaissez la bonne dose de bulles, l’amuse-bouche juste, le maître de cérémonie, les actualités croustillantes et l’anecdote piquante. Vous roulez comme sur les patins de tante Colette jusqu’à ce que vous lancez, avec désinvolture et légèreté : “let’s talk about sex, ça sent le roussi par ici”.

Advertisements
This entry was published on November 23, 2013 at 9:36 am. It’s filed under friends, party, social and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: