La panne

Elle est arrivée par surprise. Tout bloqué et perturbé. Elle a fini par s’installer. Aucune solution. Pas d’issue. Frustration. Impuissance. Inactivité. Plus un mot. Silence persistant. Communication rompue. Mon chargeur a rendu l’âme. J’ai perdu la connectivité. Mon écran est resté noir. Le clavier inanimé. Soudain ralentissement du monde. La fin de l’immédiateté. La désinformation. Le retour du papier. Le retour du plan. Le retour du CD. Le retour du temps. Le retour de la réflexion. Utilisation de la mémoire. Le retour du grand air. De la balade. Du one-tasking. Non lecture du mail. Non gestion du compte. L’anti-tag. Mort du blog. Why not after all. Un why not imposé. En staycation all-summer long, vautrée sur le balcon j’ai recrée les conditions de la cabane du fin fond des Ardennes sous canicule, lisant des livres en retard. J’ai renouée avec l’enfance-non-à-l’écran au son de Radio France. Je me suis ennuyée. Comme jamais. Un plaisir involontaire volontairement de courte durée. Me voilà repartie sur les voies à haut débit.

Advertisements
This entry was published on July 28, 2013 at 5:48 pm. It’s filed under pensées and tagged , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: