DIY

L’évidence était là : face à la vitesse de fonte de mes finances (opa-iceberg-style) et de mon statut de chercheur d’emploi en CDI, il fallait prendre les choses en main, littéralement, et se lancer dans le DIY – le Do It Yourself – ou le “fais-le-toi-même”. Rassurée par mes talents de manucure ou devrais-je dire artiste ongulaire et plus récemment de couturière princière (long story …) je me dis “pas bête la bête” et “rien ne peut me résister” et “vouloir c’est pouvoir”. Et d’autres choses aussi, mais passons. Intérieurement motivée pour faire concurrence à Samantha (mon épilatrice du sourcil attitrée) je me procure la cire spéciale poil du visage et cible mon sourcil gauche. Pleine de bons sentiments et de self confidence je m’attaque aux poils indésirés, qui pardi, ne sont pas vraiment coopératif. Mais je réitère. Et réréitère. Et réréréitère. Et fini comme un sourcil fan-des-Kriss-Kross-en-1993. Bon, bon bon, sur un malentendu je peux passer pour une trendesetteuse, prônant le vintage années ’90. Tout est une question de confiance en soi. Parlant de confiance, je n’ai pas abandonné l’idée de devenir une self-making-woman et allée à la recherche d’accessoires me permettant de DIYer en toute créativité. C’est ainsi que suis tombée sur un site de vente de matériel pour tatouages (permanents) grand public. Non mais “allô” ? (c’est Nabi qui l’a dit, faut citer maintenant que c’est déposé à l’inpi) J’en profite de l’audience (timide) de cet espace d’expression personnelle pour faire un appel aux fans de Johnny, Michael, Mariah, Justin et Céline du monde entier : don’t. Johnny, Michael, Mariah, Justin et Céline, tout comme maman, Steven ou Katia du 3e n’ont pas besoin d’une preuve d’amour DIY gravée à même la peau. L’art tribal se porte bien également. Comme la langue chinoise d’ailleurs. Vouloir c’est pouvoir, mais faut jamais pousser le bouchon dans les orties. Less is more ! Nothing is the new black ! D*** Aïe WHY. “Allô Samantha ? Ouiiii … Bonjouuuuurrrr”

Advertisements
This entry was published on May 16, 2013 at 1:32 pm. It’s filed under dilemne interne, pensées and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: